Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 11:00

     C'est devenu une tradition chez les petits Lutins: les Biterrois aiment bien passer un week-end avec leurs vieilles motos dans le sud de l'Aveyron, plus précisément à Camarès, donc à deux pas de notre maison d'été, c'est donc tout naturellement votre serviteur qui a concocté trois trajets de soixante-quinze kilomètres dans cette belle région.

 

     Une fois n'est pas coutume, comme je devrai mener la grosse vingtaine de motos, je préfère ne pas m'arrêter le long du trajet pour faire des photos, c'est donc lors des reconnaissances des trajets, quelques jours auparavant, que les paysages et les villages traversés ont été immortalisés et si ce reportage vous donne l'envie de visiter cette région j'en serai ravi.

      Samedi matin à neuf heures il ne fait guère plus de zéro degré au début des festivités, mais peu importe, on se réchauffe en déchargeant les motos tandis que la sacro-sainte mise en condition à base de cochonnailles sous un ciel au beau fixe finit de nous mettre en température.

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Nous irons ce matin à Saint-Rome-de-Tarn avec une arrêt-visite à...St Eulalie-de-Cernon. "Ce n'est pas la route la plus courte" me direz-vous, certes, mais c'est la plus belle et c'est bien ça qui compte.

 

     Je roulerai volontairement à un bon train pour étirer le convoi, Michel, qui chevauche une rapide jeunette de quelques dizaines d'années seulement, attendra aux intersections délicates pour montrer le chemin à ceux qui préfèreront jouir du paysage calmement et il remontera ensuite la file.

 

 

 

 

 

     Après avoir salué l'abbaye de Sylvanès, la petite route franchit un col pour atteindre Saint-Felix-de-Sorgues où l'on s'arrête pour vérifier l'intégrité du troupeau.

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Nous rejoignons ensuite Tournemire en passant à Saint-Jean-d'Alcas (très beau hameau mais nous n'avons pas le temps de nous y arrêter). En cette saison le plateau est encore verdoyant, les champs de colza sont en fleur.

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Quelques photos de Saint-Jean-d'Alcas prises lors des reconnaissances.

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     On emprunte ensuite le trajet de ce qui fut la course de côte de Roquefort-Tournemire pour atteindre le Viala-du-Pas-de-Jaux.

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Vous noterez au passage comme le roquefort fait partie du paysage dans cette région.

Camarès 2017

    Quand je vois une école communale aussi belle j'ai envie de m'asseoir à nouveau sur un banc en bois pour tremper ma plume "Sergent Major" dans l'encrier, ou écrire à la craie sur un tableau noir...et qui sait, peut-être que ça me permettrait de faire moins de fôte d'aurtografes ...

 

 

Camarès 2017

     .....à moins que l'attrait de la piscine municipale ne m'incite à l'école buissonnière.

 

Camarès 2017

    Le Larzac n'est pas loin, on retrouve ensuite ce type de paysage au printemps...et les guêpes idiotes qui s'emprisonnent sous votre cache-cou non sans marquer leur territoire... la pauvre, j'ai fait ce qu'il faut pour qu'elle ne recommence plus jamais !

 

Camarès 2017
Camarès 2017

     C'est en la surplombant qu'on découvre Sainte-Eulalie-de-Cernon : c'est beau, nous y ferons une pause - visite.

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Nous repartons ensuite vers Saint-Rome-de-Tarn....par la petite route, vous vous en doutez bien.

 

 

     En matière d'architecture, êtes-vous plutôt bâtisse en pierres et toiture de "lauzes fleuries" ou structure métallique et toiture de panneaux voltaïques ? Pour ma part mon choix est fait.

 

 

Camarès 2017

     Nous passons à côté....ou plutôt "sous" la-Bastide-Pradines et rejoignons ensuite St-Rome-de-Cernon.  St-Rome-de-Tarn et le pique nique ne sont plus très loin.

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Quelques vues de St Rome-de-Tarn.

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Pour ce pique-nique la municipalité fort accueillante nous avait réservé la possibilité d'une salle communale en cas de mauvais temps, on ne peut que dire "merci" pour cette attention mais c'est au bord du Tarn que nous avons pu nous restaurer et nous prélasser dans un cadre reposant.

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Les motos aussi ont eu droit au repos bien mérité.

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Après le pique-nique c'est une bonne grimpette qui attend nos motos aux cavaliers à l'estomac alourdi jusqu'à Saint-Victor.

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Nous arrivons sur le plateau dégagé : en route vers Les Costes-Gozon.

 

Camarès 2017
Camarès 2017

     Si vous ne connaissez pas André Debru, ferronnier d'art aux Costes-Gozon c'est une grosse lacune. Ce sculpteur à un don extraordinaire pour reproduire des animaux ou des personnages à partir de plein de bouts de ferrailles hétéroclites soudés entre eux, c'est impressionnant de réalisme. Allez-y, ça vaut le détour.

 

 

 

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Après avoir traversé Saint-Affrique la montagne nous manque, la route de Saint-Izaire est trop large, nous ne passerons pas sur le joli pont de pierres rouges, la route vers Ourtiguet et le Viala a l'air tellement plus sympa.

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017

     Nous rejoignons Camarès par le fameux rougier...qui est encore vert et fleuri en cette saison.

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     C'est à l'hôtel du Rougier que nous ferons étape :  accueil souriant et confort garanti, les vieux motards que nous sommes apprécient grandement, j'en connais certains qui ont fait la fête tard dans la soirée.

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017

     Bonne nuit les filles.

 

Camarès 2017

     Allez les petites, fini le dodo, le soleil se lève et le village de Combret nous attend.

 

Camarès 2017

     Il ne manquait qu'un détail à la carte que j'avais distribuée, Pétronille me l'avait fait remarquer, mais .... pourtant j'effectue toujours le premier kilomètre à très basse vitesse pour m'assurer que....ben non, il manquait la petite flèche de rien du tout pour indiquer dans quel sens se faisait la boucle, ce qui nous a valu un premier arrêt au bout de quatre cents mètres pour jouer du téléphone portable...c'est promis je ne le referai plus.

 

 

Camarès 2017

     Et pourtant il avait été commenté ce trajet : "là je file et toi tu restes pour indiquer la route, là faut prendre à gauche, ensuite c'est là qu'on fait un arrêt" ... mais, probablement l'euphorie du départ, l'envie de rouler ...

Camarès 2017

     A peine sorti (enfin !) de Camarès, ça monte fort, les "popu" de cent-vingt-cinq sont un peu à la peine dans les épingles mais on les attendra. Au début si on a l'idée de se retourner on profite d'une belle vue sur le village.

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017

     Mounes, Peux, Barre, des paysages restés vierges...à part quelques moulins à vent....

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Un peu de grand-route, et oui, en cherchant on en trouve quelques-unes. Nous ne rentrerons pas dans Lacaune, nous préférons aller dans la direction d'Albi à la recherche de chemins plus à notre goût.

 

Camarès 2017

     Après une pause-regroupement au col de Sié à 999 mètres d'altitude, pas un de plus, nous plongeons vers St-Sever pour retrouver une route "comme-on-aime" . ( ma cabotine de traction qui participe parfois  aux reconnaissances aime bien être sur la photo).

 

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Nous approchons de Combret, ça n'en finit pas d'être beau.

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Combret: j'ai toujours eu un faible pour ce village mais si vous aimez le "placoplâtre" et la menuiserie industrielle, passez votre chemin.

 

 

 

 

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Plus qu'une vingtaine de kilomètres pour boucler ce périple, après avoir salué Belmont dominé par son église au clocher imposant nous nous lançons sur le plateau dégagé aux couleurs printanières.

 

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Pas de sortie des Lutins sans notre presse attitrée, Chantal et René savent jouer  du  titillateur de leurs reflex.

Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017
Camarès 2017

     Après un dernier pique-nique à Camarès les adieux, toujours sous le ciel bleu, sont émouvants, en ce jour d'élections présidentielles tout ce petit monde ne doit pas s'attarder car il faut rentrer chez soi pour voter .

 

      Mais mon petit doigt m'a dit que nombreux sont ceux qui choisiront le bulletin : "retour dans l'Aveyron".

Partager cet article

Repost 0
Published by faites-pour-rouler
commenter cet article

commentaires

peps 24/04/2017 12:50

excellente balade et club des lutins très sympathique. La super météo et l'accueil souriant au château en prime, tout ça nous a fait un super week-end.

Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact

Catégories