Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2019 1 24 /06 /juin /2019 10:28

     Pour les Lutins Motocyclistes Biterrois Camarès est une tradition biannuelle initiée il y a déjà longtemps par Nono, il connaît bien la région, c'est lui qui nous suit lors de toutes nos sorties avec la remorque, parfois vide, parfois chargée d'une ou deux motos paresseuses, son coffre est toujours plein des rations de survie indispensables pour l'accueil des participants et le repos des guerriers après la fête.

     En tant que local en période estivale, j'ai eu l'agréable mission de définir trois boucles pour balader les amis et leurs sympathiques vieux machins bruyants et odorants tandis que le club prenait en charge les questions administratives.

     Trouver des parcours sympas du côté de Camarès est l'enfance de l'art, la région est belle, il suffit de partir dans n'importe quelle direction.... le plus dur est de revenir parce que c'est beau et on a envie de continuer à rouler. Les rond-points, ralentisseurs et feux rouges sont encore inconnus ... en revanche on se passerait bien du gravillonnage des routes un peu trop fréquent.

     Faire les reconnaissance préliminaires du trajet c'est comme être en vacances avec se balader pour seul prétexte. Ma traction a été à la fête, la FN et Pétronille aussi, d'ailleurs les photos de paysages qui suivent ont été prises lors de ces reconnaissances ce qui me permet, le jour "J" de mener le groupe sans perturber la marche par des arrêts photos.

     J'ai prévu trois boucles : 86 km le samedi matin et 66 km l'après-midi, 100 km le dimanche matin sachant que les Biterrois ajouteront les trajets aller-retour depuis Béziers. Je roulerai à un bon rythme. Serge et Bernard feront les chiens de berger en encadrant le troupeau, ils indiqueront  la route à suivre aux intersections.

     Vingt-deux motos participent dont une bonne proportion de "parallélo" ce qui n'est pas fait pour me déplaire.

 

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Samedi matin : Brusque, La Régagnerie, Tauriac, St-Pierre-des-Cats, Arnac, Boissezon-de-Masviel, Murat-sur-Vèbres, Plos, Blanc et Brusque.

     Je les avais prévenus pour qu'ils ne se découragent pas tout de suite : "juste après Brusque le raidillon de deux kilomètres est terrible mais c'est la côte la plus dure qu'auront à gravir les motos". Deux cents mètres faits en première et on découvre le village vu du ciel.

 

 

Camarès juin 2019

     Le relief est plus civilisé, nous arrivons à La Régagnerie, si vous aimez les coins perdus je vous recommande ce hameau.

Camarès juin 2019

     Descente vers Tauriac.

Camarès juin 2019

     En matière de toiture il y en a pour tous les goûts.

Camarès juin 2019

     Nous arrivons à la grand (?) route accueillis par un champ de coquelicots.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Ce n'est pas parce qu'on habite dans un coin reculé qu'on oublie d'être soucieux de la planète : à Maussac on ne gaspille pas l'électricité pour éclairer les boulevards pendant la nuit.

Camarès juin 2019

     Saint-Pierre-des-Cats : tout le monde descend pour une pause "pipi-clope".

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Nous avons rejoint la route de Béziers, passage au col de l'Hôpital.

Camarès juin 2019

     Mais la route est trop large, la descente sur Arnac nous tente plus, ciel bleu,  champ parsemé de balles de paille , genêts en fleur, c'est beau.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     A Boissezon-de-Masviel, ce qui reste du château féodal est consciencieusement maintenu en équilibre.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Un peu de grand-route jusqu'à Murat-sur-Vèbres et nous bifurquons vers Plos et son passage étroit.

Camarès juin 2019

     Descente sur Brusque avec vue sur le hameau de Blanc tout en bas, nous y ferons une pause.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Arrivée à Brusque en longeant le Sanctus enjambé par plein de petits ponts.

Camarès juin 2019

     La première boucle se termine, le pique-nique sur fond des ruines du château sera apprécié.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Samedi après-midi nous irons user nos pneus du côté de Camarès, Verrières, Rebourguil, Segonzac, Vabres-l'Abbaye, St-Affrique et le Château de Montaigut.

      Passage à Ouyre (si vous ne connaissez pas la prononciation vous serez traités de touristes).

Camarès juin 2019

     Nous voici à Camarès.

Camarès juin 2019

     Quand on est à Camarès il est interdit de ne pas faire tour dans le Rougier.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Nous sommes passés à Rebourguil, il a fallu le prétexte de l'organisation de cette sortie pour me faire découvrir et vous faire connaître la petite route qui passe  à Segonzac pour rejoindre Vabres-l'Abbaye.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Après Saint-Affrique c'est encore une route "à trois grammes" (hic!) qui nous ramène au château de Montaigut qui règne sur le Rougier.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

 

     Même pendant les reconnaissances certaines motos sont capricieuses et il faut jouer de la clé à bougie et de la poussette.... à l'ombre (!) du château de Montaigut !

 

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     A l'hôtel du Rougier nous avons pu reprendre les forces nécessaires pour affronter la journée du dimanche qui s'annonçait riche.

     Dimanche matin : Fayet, Ceilhes, Le Clapier, Fondamente, St-Beaulize, St-Jean-d'Alcapiès, St Affrique, Lapeyre, Gissac, pas moins de 100 kilomètres et une visite originale nous attendent.

     Passage à Laroque.

Camarès juin 2019

     Sympa la montée vers le col de Notre-Dame.

Camarès juin 2019

     Le col de Notre-Dame, nous sommes dans l'Hérault.

Camarès juin 2019

     Regroupement à l'entrée de Ceilhes.

Camarès juin 2019

     A la gare de Ceilhes nous franchissons le passage à niveau, mais nous n'aurons pas le temps de nous arrêter au café ni à l'hôtel.

 

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     La route qui passe au Clapier est ornée de panneaux triangulaires jaunes dont nous nous serions volontiers passés.

Camarès juin 2019

     C'est beau mais nous ne nous arrêterons pas car il arrive que la falaise tout en haut se laisse aller.

Camarès juin 2019

     Montpaon, c'est un peu paumé mais c'est mignon tout plein.

Camarès juin 2019

     Pause "pipi-clope" à Fondamente.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

    Nous passons ensuite à Saint-Beaulize aux murs fleuris de coquelicots et de lilas d'Espagne.

 

Camarès juin 2019

     Jusqu'à Saint-Jean-d'Alcapiès ce sont de grandes étendues encore vertes.

Camarès juin 2019

     A Alcapiès, Marc qui collectionne les motoculteurs nous a ouvert les portes de sa collection, tiens un vieux moteur MAG de 1914.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Au départ, tandis qu'une moto à l'allumage capricieux est chargée sur la remorque d'assistance, nous jouissons d'une belle vue sur St-Jean-d'Alcapiès.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Après un peu de descente rapide par la grand-route jusqu'à St-Affrique nous suivons la vallée de la Sorgue jusqu'à Lapeyre où les petites routes commencent à nous manquer. Tiens, que voilà une belle grimpette, allons  à Gissac.

Camarès juin 2019

     Belle vue dégagée au col.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Au bord de de la route, cette bâtisse abrite un vieux four, probablement à chaux.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Les derniers kilomètres jusqu'à Camarès seront l'occasion pour les plus téméraires de faire racler les repose-pieds dans les virages.

 

 

 

 

 

 

Camarès juin 2019

     La boucle est bouclée, nous voici à Camarès où le pique-nique nous attend.

Camarès juin 2019

     Comme dans toutes les sorties des lutins Chantal et René ont leurs appareils photo  en surchauffe, vous trouverez leurs photos sur facebook en cherchant Chantal et René Castiau.  Voici une petite sélection avec Pétronille et votre serviteur qui ne cachent pas leur joie.

Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019
Camarès juin 2019

     Belle région, belles routes, beau temps, belles motos, "chiens de berger" efficace pour guider le troupeau parfois un peu étiré, un club de lutins qui assure l'organisation, que demander de plus ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Merci Henri pour ces belles balades autour de Camarès,de belles routes que nous ne connaissions pas pourtant proches de chez nous...Une belle région ,une bonne ambiance ,de belles personnes ,que demander de plus.Merci à trés bientôt;
Max & Cathy
Répondre
F
Et oui; le région est sympa, il est facile d'y trouver de belles routes bien adaptées à nos vieilles bécanes, le tout avec de beaux paysages.
B
SUPER ALBUM!!!!!!!!! Poutous à vous 2......
Répondre
M
Heureux d'avoir fais votre connaissance, bonne route à tous

Marc
Répondre
F
Les participants ont bien apprécié la région et la visite des motoculteurs en a ébahi plus d'un, merci encore.

Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact