Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 18:31

    A la fin de la saison 2015, le condensateur de la Magdyno à induit tournant de ma FN a été changé par un mini condensateur CMS d’origine « Bright Spark » situé sur le plateau rupteur, j’avais décrit la modification dans cet article : http://faites-pour-rouler.over-blog.com/2015/11/magneto-a-induit-tournant-et-condensateur.html

     La FN avait alors exactement 15000 km au compteur, le condensateur défaillant ainsi que le rebobinage de l'induit avaient  alors parcouru environ 10 000 km

      A cette occasion les vis platinées avaient aussi été changées, on note les  plaquettes neuves brasées sur les vis.

Les vis platinées de la FN

    Au début de cet été, (2019) en particulier lors du Tour d’Auvergne, soit un peu plus de 10 000 km après cette réparation, j’avais noté que mon moteur avait tendance à cliqueter à forte charge, j'ai pensé que c'était dû à la température particulièrement élevée, mais ce phénomène a été confirmé par la suite, en particulier lors de notre périple en Bretagne sous une température plus « normale », m’obligeant à réduire fortement l’avance à l’allumage par le levier au guidon.

     En début septembre 2019, 1200 km ont été parcourus depuis le tour d'Auvergne, je décide enfin de contrôler l’allumage et constate que l’écartement des vis platinées est passé à 1.3 mm au lieu de 0.5 mm, valeur que j’avais vérifiée lors du traditionnel contrôle d’intersaison en début d’année. (je triche en réglant à 0.5 plutôt qu'à 0.4 pour obtenir une avance correcte sans "déclaverter" le pignon d'entraînement)

     Avec cette valeur d’écartement l’avance réellement appliquée augmente de 15 degrés, soit 47 d° au lieu de 32 d°, ceci explique cela. (sans démontage partiel du moteur la mesure est approximative mais j'ai déjà eu l'occasion de trouver cette variation moyenne, 15/8 = 1.9 degré par dixième de mm d'écartement des vis sachant que la magnéto tourne à la vitesse du moteur.)

 

     Ce jeu de vis et condensateur ont donc fonctionné correctement pendant 11 476 km. Griller des vis platinées après autant de kilomètres n’a rien de choquant mais j’ai tenu à analyser de façon détaillée cette usure, en particulier parce que lors de leurs remplacement en 2015, j’avais noté une capacité de 0.150 µF du condensateur proposé par "Bright Spark", ce qui me paraissait faible : avant le rebobinage de l'induit il y avait 0.220 µF mais je n’avais pas mesuré la capacité du condensateur installé par le "rebobineur".

 

       Je craignais donc que cette faible capacité accélère la dégradation du rupteur.

Examen des grains du rupteur.

     Le grain fixe est fortement usé et écaillé sur sa périphérie et le grain mobile a disparu.

Est-ce causé,

     - par une fragilité excessive des grains qui s'effritent trop facilement ?

     - par un défaut de brasure de ces grains ?

     - ou par un problème d'étincelage qui a fatigué ces grains ?

     Je suppose qu'il y a eu une dégradation et fragilisation lente du grain mobile qui n'a pas trop affecté l'écartement maxi dans un premier temps et qui s'est terminée par la destruction rapide et complète, car à l'inter-saison je n'avais pas noté de grossièreté sur la valeur d'écartement et l'apparition du cliquetis a été assez soudaine.

 

Les vis platinées de la FN
Les vis platinées de la FN

Condensateur.

     Le contrôle de la capacité me donne la même valeur de 0.150 µF qu’à l’état neuf, et je ne note aucune fuite sous plus de 600 volts, à priori ce condensateur est en bon état.

 

 

 Décision provisoire

     Remplacement du grain mobile par un neuf que j'ai en réserve et polissage du grain fixe à la lime diamant, réglage de l’écartement à 0.5 mm et contrôle de l’avance que je retrouve à la valeur de réglage initial, soit 8 mm avant PMH ou 32 d° en pleine avance.

     Depuis cette intervention provisoire la FN a accompli 300 kilomètres avec un fonctionnement tout à fait normal, sans le moindre raté d’allumage ni le moindre cliquetis, le démarrage du moteur a toujours été d’excellent qualité.

Echange avec Bright Spark.

     J'ai signalé cette usure à Bright Spark qui, fidèle à sa réputation, a été extrêmement réactif et très intéressé par ce retour d'expérience, il faut dire que j'avais fait un rapport bien documenté avec historique, photos et relevés oscilloscope. L'échange a été riche et, bien que cette usure soit intervenue après un kilométrage conséquent, Bright Spark m'a réalisé et envoyé deux condensateurs de 0.22 µF et deux jeux de vis platinées, le tout pour un prix dérisoire.

Réparation définitive.

     Avant tout démontage je fais quelques relevés sur kick sans compression sur une bougie à l’air libre dont les électrodes sont écartées de 0. 4 mm. Certes, ça ne vaut pas une campagne d'essais sur banc mais ça me permettra d'évaluer si le passage à 0.220 µF provoque un changement notable dans ces mêmes conditions.

     Mais tout d’abord, mesure de l’écartement maxi des vis platinées que je trouve inchangé : = 0.5 mm

     A titre d'info je fais la mesure de la vitesse de rotation du premier tour du moteur sur kick sans compression, et par curiosité je fais aussi la mesure avec compression.

     Sans compression:  387 t/mn

     Avec compression: 428 t/mn

(J'ai souvent noté une vitesse supérieure avec compression car les mouvements de la jambe et du corps sont complètement différents, mais ce constat peut changer d'une moto à l'autre suivant la démultiplication du kick et suivant le rapport volumétrique)

    

 

      Mesure de la longueur d’étincelle maxi. (bricolo bien connu dont j'ai dû améliorer le guidage de l'aiguille qui était fantaisiste).

     Le résultat dépend un peu de la violence du coup de pied mais 7.5 mm sont  garantis à tous les coups avec l'avance en position mini.

 

     Mesure de la durée d’étincelle : 4 msec.

 

    

     Visualisation d’étincelles au rupteur quand le moteur tourne au ralenti : l'étincelle, visible en plein jour, est petite et n'est pas systématique, environ une toutes les 5 secondes (flèche rouge), à ma connaissance cette fréquence et cette taille d'étincelle ne devraient pas être inquiétants, mais qu'en est-il à haut régime ?

 

Démontage et examen des pièces :

Grains du rupteur : pas d’usure notable après ces 300 kilomètres.

Condensateur : capacité et test sous 600 Volts :  tout est OK, 0.150µF et pas de fuite sous 600 Volts.

 

Changement du condensateur et des vis platinées.

     Nouveaux contrôles avec la même procédure : sur kick sans compression et bougie à l'air libre, électrodes à 0.4 mm.

     Longueur maxi d'étincelle : 8.5 mm soit une amélioration de 1 mm, est-ce significatif pour des essais faits à deux jours d'intervalle quand on n'a pas un "jarret étalon" et quand on compare des vis platinées neuves à d'autres qui ont 300 kilomètres ?

 

     Durée d'étincelle: inchangée, soit 4 msec.

    

     Étincelles au rupteur moteur tournant au ralenti : pas la moindre étincelle, il est tout à fait logique que l'augmentation de la capacité du condensateur favorise la disparition d'étincelles au rupteur.

     Ce résultat ne peut qu'être favorable à la durée de vie des vis platinées.

 

     De ce retour d'expérience on peut conclure que l'utilisation de mini condensateur CMS comme ceux que propose Bright Spark est valable pour nos magnétos : plus de 11000 km sans défaillance dans mon cas, et je crois savoir que je ne suis pas le premier à en être satisfait.

     Je pense, mais ça n'engage que moi, que la dégradation de mes vis platinées a été accélérée par une valeur de condensateur un peu trop faible pour les cas particulier de la Magdyno Bosch de ma FN , (pas forcément rebobinée selon les caractéristiques électriques d'origine).

     Depuis cette intervention la FN a fait l'ascension du Ventoux sans le moindre problème pour le plus grand bonheur de votre serviteur.

     Prochain rendez-vous : quand le compteur de la  FN marquera 38 000 km.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact