Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2020 1 01 /06 /juin /2020 12:17

     Ça devenait insupportable, pas de vraie sortie avec les copains depuis bientôt six mois, heureusement les routes du côté de l'Espinouse nous tendaient les bras, il n'en fallait pas plus pour faire une virée à deux au départ de Brusque.

     La FN restée au garage, ce sont les deux 125 culbutées qui vont nous promener ce qui évitera les différences de vitesses.

     Boissezon-de-Masviel, le col de l'Espinouse, Rosis, Saint-Gervais-sur-Mare, Graissessac, le col du Layrac, Mélagues, ce ne sont pas les jolis coins qui manquent pour trouver une boucle sympa de 90 km au départ de Brusque. 

     Prêtes pour le départ en ce début d'après-midi sous un ciel qui prévoit une alternance de bleu et de gris.

Les 125 dans l'Espinouse

     Nous nous dirigeons ver Arnac, pause près de tas de bois imposants.

 

Les 125 dans l'Espinouse

    Nous avons déjà pris de l'altitude à Boissezon-de-Masviel, charmant hameau toujours bien fleuri.

Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse

     Je fais une petite farce à Pétronille en l'entrainant au dessus du Mémorial de Fautrou, la petite descente dans les cailloux est périlleuse.

Les 125 dans l'Espinouse

     Le col de l'Espinouse : avec un peu plus de soleil et un peu moins d'éoliennes cela aurait été vraiment chouette.

Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse

     Très belle route et beaux paysages sauvages jusqu'à Rosis.

Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse

     Arrêt panorama : il a fallu parlementer pour refuser l'échange d'une 125 contre la six cylindres BMW tant nos bécanes attisaient la nostalgie du vieux motard qui a dû se contenter d'en faire des photos.

Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse

      Après ces routes étroites, Saint-Gervais semble desservie par une vaste nationale... et pourtant !

   Arrêt photo à Castanet-le-bas, c'est tout mignon.

 

Les 125 dans l'Espinouse

     On longe ensuite la vallée de la Mare.

Les 125 dans l'Espinouse

     Graissessac est au cœur d'une région où l'activité minière a été intense.

 

Les 125 dans l'Espinouse

     Monter au col du Layrac : facile à dire ! Heureusement que nos machines sont dures à l'ouvrage, la côte est longue et pénible, la deuxième est trop courte, la troisième est trop longue, les changements de vitesse sont fréquents, les bielles sont sollicitées au maximum.

Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse

     Arrêt obligatoire au sommet.

Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse

     Tiens, le col de Talis, Mélagues et Brusque où nous retrouverons le ciel bleu ne sont plus très loin, les compteurs auront alors comptabilisé 90 km de bonheur.

 

Les 125 dans l'Espinouse
Les 125 dans l'Espinouse

     Au fait, elle est sur presque toutes les photos mais vous n'aurez pas de difficulté pour reconnaître Pétronille, c'est écrit dessus !

 

Les 125 dans l'Espinouse

     Une belle région, deux pétochons qui ne demandent qu'à rouler, que demander de plus ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Ben on a fait pareil avec Jibé. On s'est fait le Mont Aigoual a partir de Lunel en passant par le pic Saint Loup. 260 bornes avec les vaillantes P108 qui ont avoiné comme des folles.
Un régal.
Répondre
F
Belle balade en effet, à côté de vous nous avons joué petit.
P
Un petit décrassage post-confinement bien agréable !
Répondre
P
Un petit décrassage post-confinement bien agréable !
Répondre

Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact