Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2020 6 06 /06 /juin /2020 08:21

     Les 125 ont eu droit à leur première vraie sortie de l’année, il était trop tentant de pas profiter d’un trajet Montpellier-Brusque pour remonter la FN par la route.

     Je partirai en premier pour rejoindre Lodève par l’ancienne nationale, la FN traversera les villages en rebondissant sur les sadiques ralentisseurs tandis que Pétronille partira avec un handicap d’une petite heure et filera à 130 km/heure sans même s’arrêter pour faire des photos.

     Elle a tenu a immortaliser le départ.

 

La FN va se mettre au frais.
La FN va se mettre au frais.

     Le temps est bien « grisouilleux » en ce début juin, les vêtements de pluie sont dans le sac à dos, je crains qu’ils n'en sortent avant l’arrivée, peu importe.

     Quand on arrive à Bel Air, on commence à être dans le vif du sujet.

La FN va se mettre au frais.

     A la sortie de Saint-Paul-et-Valmalle un bon raidillon amène en haut de la Taillade, je vais en profiter pour libérer les chevaux.

La FN va se mettre au frais.

     La descente qui suit est bordée de genêts en fleurs et la vue sur les montagnes au loin est très belle, dommage le déclencheur était trop petit pour mon gros doigt ganté, j’ai cru faire la photo, je suis sûr qu’elle aurait été belle.... (Ces smartphones, c'est pas pour les vrais motards, moi mon grand levier de vitesse quand je le tiens, je sais que je le tiens !)

     St-André-de-Sangonis, Saint-Félx-de-Lodez, les routes sont encore bordées de platanes comme au bon vieux temps. On voit les contreforts du Larzac sur la droite avec le Mont St Baudille.

La FN va se mettre au frais.
La FN va se mettre au frais.

      Me voici arrivé à Lodève, tandis je que je fais une photo de la Lergue, j’entends « tut tut », c’est Pétronille qui m’a rattrapé et me double au volant de sa puissante voiture à mazout.

 

La FN va se mettre au frais.

     La montée au Perthus est sympa mais plus je monte et plus les rafales de vent sont violentes et me forcent à ralentir. Je fais une halte, toujours au même endroit, pour voir le lac du Salagou tout au fond.

La FN va se mettre au frais.
La FN va se mettre au frais.
La FN va se mettre au frais.
La FN va se mettre au frais.

     Au Perthus, Pétronille m’a attendu (longtemps! ) pour une photo souvenir.

La FN va se mettre au frais.

     La descente vers Roqueredonde se fait au milieu des fougères, le vent devient supportable.

La FN va se mettre au frais.
La FN va se mettre au frais.

     Notre Dame de Pitié : nous arrivons à Ceilhes-et-Rocozels.

La FN va se mettre au frais.

     Au col de Notre-Dame je "rentre la deux" et file à folle vitesse, Pétronille qui m’a attendu (pas trop longtemps je l’espère) immortalise mon rétrogradage, le flou de la photo à mon passage à la vitesse de l'éclair était inévitable.

La FN va se mettre au frais.
La FN va se mettre au frais.

     Arrivée à Brusque après une grosse centaine de kilomètres : à mon grand étonnement je suis resté sec… et je me dis que le titre de cet article n’est pas exagéré, « la FN va se mettre au frais », car ce n’est pas la canicule qui assomme le village !

La FN va se mettre au frais.

     La presse m’a attendu, qui sait, j’aurai peut-être ma photo dans LVM ?

La FN va se mettre au frais.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact