Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 18:51

 

     C’est qu’ils en veulent ces lutins : l’invitation était tentante : « une virée à moto d’une centaine de kilomètres dans le minervois, suivie d’un  'graillou' au restaurant  'Le Terminus' : ça vous dirait » ?

 

      Nous sommes équipés pour affronter l'improbable mauvais temps, c’est une région que nous ne connaissons pas bien.....c'est OK, on y va !

 

      Départ dimanche pour un rendez-vous à 8 heures 30 entre Quarante et Cruzy au restaurant « Le Terminus »

 

      L’accueil « charcutailles-timbales» accompagné des liquides adéquats fait désormais partie de la routine bien agréable.

 

     La troupe d'une quarantaine de vieilles motos passera à Saint-Chinian, Saint-Martial, Rieussec, Minerve, Montouliers...

 

      Pétronille va étrenner ses nouveaux roulements de roue avant (c’était pas un luxe !), La FN rodera son nouveau pneu arrière (pas du luxe non plus!).


DSCF9128

DSCF9141


 

      Faisons un rapide tour pour voir quelques machines :  DSCF9142

 

le coin des sides,

DSCF9143

tiens la même BM R60/5 que la mienne !

DSCF9145

 

des anglaises...

DSCF9146

 

 

      Le départ est donné, nous serons accueillis par un arc-en-ciel qui agrémentera le paysage pendant toute la matinée, Petro's Lady immortalisera sa Pétronille dans ce décor.

CIMG7606

 

      Premier regroupement au moulin juste avant Saint-Chinian.

DSCF9150


DSCF9151

     Un autre regroupement après La Louvière.

DSCF9155

C’est nous !

DSCF9157

 

      Vous noterez que le mimétisme entre cavalière et cheval d'acier devient de plus en plus évident, allez, encore un petit effort à faire pour les gants, les bottes et le casque.

DSCF9152


DSCF9153

 

 

      Nous repartons par une route, avec un bel état de sol, toute en descente, ceux qui me précèdent me gênent pour rouler à mon rythme et je redoute l’encrassement de la bougie (toujours ces fameuses remontées d’huile de la FN). Un bout de ligne droite j’accélère pour doubler, mais en pleine vitesse (sic !) je sens les ratés d’allumage qui m'annoncent que le mal est fait : la bougie n’a pas supporté le traitement.


       Je continue à rouler en espérant que tout va rentrer dans l’ordre, mais non, je dois me résoudre à m'arrêter pour démonter la bougie que je trouve fortement calaminée. Prévoyant,  j’ai ce qu’il faut en réserve…..à part que la belle pièce toute neuve, tout juste sortie de sa boîte, ne résout pas le problème. Je dois me rendre à l’évidence : le mal est plus grave que ce que je pensais, la FN (et moi avec) est bonne pour la voiture d’assistance.

 

      Et dire que pendant ce temps Pétronille file bon train et « s'éclate » sur ces petites routes. A l'arrivée je retrouverai  sa cavalière toute ravie.

 

 

     Ma déception ne m'a pas empêché de profiter de la bonne ambiance du repas …

DSCF9162


DSCF9160

 

  Quelques machines (qui ne sont pas tombées en panne !) bien sympas ont retenu mon attention.

 

Une 500 Terrot de 1947 attelée, avec sa fourche avant renforcée, le tout dans un jus adorable.

DSCF9158


DSCF9159

 

Une Douglas, moteur flat-tween longitudinal et transmission par chaîne,

DSCF9144

avec sa suspension arrière par barres de torsion dissimulées dans les tubes du cadre,

DSCF9164

et sa suspension avant à parallélogramme poussé.

DSCF9165

 

 

 

      Dans le véhicule d’assistance j’ai longuement ruminé ma déception et il m’est venu un sérieux doute sur la validité de cette bougie toute neuve. 

 

      Aussitôt rentré à la maison, je tente un essai: la FN démarre mais le ralenti ne tourne toujours pas rond et il est impossible d’accélérer à vide. Le seul point positif c'est que je ne suis pas en présence d’un problème qui ne se manifeste qu’à chaud dont la cause aurait été difficile à identifier.

      Je monte une autre bougie de source différente, neuve elle aussi, et ……miracle, le moteur démarre instantanément, il retrouve son ralenti bien régulier et la moindre ouverture des gaz entraîne une belle montée en régime. Comme dans ce type de situation j’aime bien faire un contre-essai de confirmation: je remonte la bougie douteuse et retrouve le défaut initial. Par ailleurs je confirme, en écartant le fil à haute tension de la masse du moteur, que même un petit coup de kick suffit pour déclencher des arcs électriques longs et bien robustes, l'allumage n'est pas en cause.

 


      Regardez moi çà, on lui donnerait le bon dieu sans confession, c'est neuf mais c'est tout juste bon pour la poubelle.

DSCF9166

 

      La bonne moralité  de ce blog (et le peu d'espace mémoire du serveur) m’interdit de vous  lister la litanie de tous les gros-mots que j’ai crachés sur cette bougie, mais je peux vous garantir qu’il y en avait de très gros ! (je crois même que j'en ai inventé)

 

 

   En tous cas, ces lutins, ils assurent! 

 

 

 

Le 8 Décembre:   Voir la suite dans  "Pannalacon"

Partager cet article

Repost 0
Published by faites-pour-rouler - dans Les aventures en vieilles
commenter cet article

commentaires

estelet 30/01/2012 14:53

Bonjour Henri,

quels magnifiques reportages aussi bien technique que ludique et quel plaisir de sentir cet amour de la moto ancienne.
Merci pour ces photos remarquables.

Bonne continuation JP

faites-pour-rouler 30/01/2012 18:09



Comme tu le vois, la retraite ça a du bon, j'espère que tu en profites autant que nous.


 


Henri.



Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact

Catégories