Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 11:08

 

     Isabelle et Jérôme sont vraiment sympas, ils ont dit aux lutins : « la sortie de mai, nous nous en occupons, rendez-vous chez nous à Vias, nous nous chargeons du reste ».

 

     Le programme est clair: on fait le tour de l’étang de Thau à moto, puis on se régale d’une paella bien installé à table, pendant que les petites vieilles feront une sieste bien méritée.

 

     Quoi de plus pour accepter de se lever tôt en ce lundi de Pentecôte ?

 

 

Le lieu du rendez-vous est tout à fait charmant.

 

 

Selon la maxime bien connue : « avant l’effort, le réconfort »

 

Tout est prévu, y compris la remorque pour ramener les motos qui tomberaient en panne.

 

     J’aime bien, dans l’attente du départ, immortaliser  ce troupeau de machines qui n’attendent qu’un coup de kick pour libérer leur bruyante et fumante cavalerie.

 

 

 

 

     Pureté des lignes, efficacité, beauté… moi, j’aime : c’est une R25 de 1950 (pas une Renault espèce d’ignares!)....

 

...avec son astucieuse béquille latérale en bout de repose-pied.

 

Vous ne me croirez peut-être pas mais je peux vous assurer que c’est une Norton…. Et qu’est-ce qu’elle marche fort !

 

Est-t-il besoin de vous le rappeler : ma FN est de 1931

 

 

 

     Le tour de l’étang de Thau, ce n’est pas l’Espinouse, ce ne sont pas les Cévennes non plus….c’est plat, il y a des touristes….que notre convoi d’une petite trentaine de motos hors d’âge ne manque pas d’agacer…on s’en moque bien, et d’ailleurs, ils devraient nous remercier car ça leur laisse le temps de nous admirer et de profiter de nos odeurs….

 

 

 Un peu avant Bouzigues on domine l’étang et ses parcs à huîtres sur fond de Mont-Saint-Clair.

 

 

 

     La FN n’est pas vraiment faite pour ce type de circulation encombrée entrecoupée d’arrêts, ce qu’elle ne tarde pas à manifester par une « électrodite » aiguë nécessitant la mise au rebut de sa bougie qui n’accusait pourtant que 70 ans d’âge.

 

     La traversée de Sète encombrée, bien que quelque peu laborieuse pour nos machines, a au moins l’avantage de nous permettre de frimer devant tous les touristes amusés que nous parfumons abondamment.

 

Le canal du midi ne va pas tarder à se déverser dans l’étang.

 

 

A Marseillan on a repris des forces….

 

….. j’en ai profité pour admirer la « petite » quatre pattes Honda, je lui trouve beaucoup de charme…

 

 

     ….d’ailleurs je connais une austère Peugeot qui la verrait bien sur sa décalcomanie de réservoir.  

 

 

 

 

 

     Nos paparazzi de service, Chantal et René ont l’art de trouver des planques pour nous surprendre en pleine action.

 

La FN en pleine vitesse

 

Pétronille mène la troupe

 

Traversée de Marseillan : La FN….

 

…suivie de Pétronille. 

 

 

Mais passons aux choses sérieuses car «  la paella est là »

 

 

     Et qu’est-ce qu’on dit à Isabelle et Jérôme ? 

 

On dit « merci »

Partager cet article

Repost 0
Published by faites-pour-rouler - dans Les aventures en vieilles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact

Catégories