Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 21:33

 

     Il existe une cause de panne sournoise qui prend parfois un malin plaisir à gâcher la vie des motards.


     Un réservoir d’essence doit communiquer avec l'extérieur pour que l’air puisse rentrer et compenser la baisse de niveau de carburant, mais aussi et surtout pour compenser la dilatation et la contraction  de l'air qu'il contient fonction de sa température.


     Les réservoirs sont donc munis d’un petit orifice situé au niveau du bouchon de remplissage pour permettre cette communication. Ce petit trou est en général dissimulé bien à l’abri pour limiter le risque de fuite d’essence ou l’introduction d’impuretés dans le réservoir. Il est tellement dissimulé qu’on a souvent tendance à en oublier la présence et le rôle fondamental.


     C’est vicieux car ce trou peut se boucher, rarement complètement, mais juste ce qu'il faut pour que le réservoir soit en dépression et limite le débit d’essence créant ainsi une perte de puissance par mélange trop pauvre. Exemple: un roulage (ou arrêt) au soleil (l'air se dilate et sort du réservoir) suivi d’un roulage à l’ombre (il faut que l'air re-rentre), si la communication est mauvaise le réservoir se met en dépression, l'essence coule mal, le moteur faiblit, on s’arrête pour essayer de comprendre, mais très vite la pression a retrouvé son équilibre et tout remarche normalement….


     Combien de cheveux ont été arrachés à la suite d’un changement de bouchon par un accessoire fantaisie mais incompatible avec la mise à l’air libre, ou à cause d’une sacoche de réservoir trop bien ajustée au point d’obstruer ledit trou…..*******


     Vous pensez bien que le motard chevronné que je suis ne se laisse pas prendre à ce piège de débutant. Sur ma FN pour laquelle j’ai dû réaliser un bouchon de toute pièces j'ai prévu ce trou qui communique avec l'atmosphère par une chambre de décantation. Sur Pétronille et "La Rivale", le bouchon Motaz n’a pas été bidouillé, donc pas de risque de ce côté-là et ce n’est pas sans une fierté qui frise l’arrogance que je fais cette explication aux apprentis motards en prise à des manques de puissance aussi imprévus que sournois……jusqu’à notre dernière sortie à Sommières où Pétronille a connu quelques faiblesses.


      Si Bernard avec beaucoup de bon sens pratique ne m’avait pas demandé : « la mise à l’air libre du réservoir, est-ce que tu l’as vérifiée ? » je serais encore en train d’échafauder des théories fumeuses sur le sexe des anges puisque la farce de la mise à l’air libre du réservoir, à moi, on ne la fait pas, ça n’arrive qu’aux autres.

 

 

 

 

 

 


     Le bouchon Motaz qui équipe Pétronille est muni d’un levier qui comprime un ressort expandeur lequel plaque bien le joint contre le réservoir pour réaliser l’étanchéité.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/855659DSCF3803.jpg


     La tension appliquée est réglable au moyen d’une tige filetée et c’est une petite rainure usinée long du filetage qui réalise la mise à l’air libre……et bien sûr cette rainure est un piège à cochonneries : le filetage en frottant contre la coque du bouchon arrache quelques copeaux et le dessous de la coque est un piège ou s’entassent plein de choses indésirables.

 

Celui-ci il ne nous piquera plus !

http://img15.hostingpics.net/pics/134623DSCF3789.jpg


     De plus je dois avouer que, comme le joint coulissait mal dans l’orifice du réservoir je l’avais enduit de savon, le seul lubrifiant pas trop soluble dans l’essence mais…..idéal pour parfaire l’étanchéité et déléguer à la seule rainure encombrée le rôle de la mise à l’air libre…..

 

La fameuse rainure, sans commentaire !

 

http://img4.hostingpics.net/pics/293948crasse.jpg

 

     Le nettoyage a été fait en moins de temps qu’il n’en faut pour en parler et  je me suis même empressé de vérifier le bouchon chromé de « la Rivale ». Tout était OK de ce côté-là. 

http://img15.hostingpics.net/pics/932410DSCF3792.jpg


      J'ai tenu à changer le fameux joint qui bien que récent, avait perdu sa souplesse et était bien déchiqueté.

     Une rupture d’approvisionnement momentanée plus la crainte de retrouver un joint en élastomère de piètre qualité m’ont incité à réaliser moi-même ce joint en cuir.


 

     Comment ?


     Il fut question de planchettes de bois, de scie cloche, de bords arrondis, de pièce de cuir mouillée, de rondelles entre les planchettes permettant un serrage qui laisse coulisser la pièce de cuir sans faire de faux plis, de mise sous presse, de démoulage, d’ajustage, mais…


…quelques photos valent mieux qu’un long  discours.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/312154Fabricationdujoint.jpg

 

Et, après assemblage

http://img15.hostingpics.net/pics/758550DSCF3804.jpg

 

     Tout ça pour un petit trou !

     Bon OK sur ce coup-là  j’ai été nul, je compte sur vous pour ne pas aller le raconter à tout le monde……mais si vous avez un bouchon Motaz sur votre vieille….pensez à sa petite rainure.

 

 

**** sur les autos du fait de la présence d’une pompe à essence, l’obstruction de ce trou peut provoquer l’aplatissement du réservoir sous l’effet de la dépression. Sur les tractions la fréquente fissuration du tuyau d’aspiration de l’essence fait que la moindre obstruction de la mise à l’air libre rend impossible l’amorçage de la pompe à essence.

Partager cet article

Repost 0
Published by faites-pour-rouler - dans Mes bricolages
commenter cet article

commentaires

Jeanlouis Bertrand 07/01/2015 04:38

Bonjour,
Meilleurs voeux pour 2015 pour tous les deux. Merci de continuer votre blog, afin que nous pôvres motards du nord, continuons à rêver ..........
Ps (des pannes aussi c...... j'en ai eu mon lot! alors je ne dirais rien!)

faites-pour-rouler 07/01/2015 08:16



Bonjour,


     et oui l'hiver est la saison des petites vérifications nécessaires pour affronter la nouvelle saison.


     A Montpellier il fait beau mais les motos attendent le mois prochain pour rouler.



Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact

Catégories