Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 21:15

 

     J’ai une grosse confiance dans la fiabilité de nos machines « faites-pour-rouler », mais quand les sorties s’enchaînent touts les week-end, je redoute la panne qui nécessiterait plus d’une semaine de réparation et nous ferait rater un rendez-vous, car si tout est réparable, « Oscaro-point-con » ne connaît rien des pièces de rechange pour nos vieilles, et la commande ou la réalisation d’une pièce spécifique peut durer bien plus d’une semaine.

 

     Donc, je me disais qu’il serait rassurant de disposer d’une « roue-de-secours » : une autre 125 Motoconfort serait l’idéal car elle serait conduisible sans permis moto pour Pétros’lady qui ne serait pas dépaysée ou par moi-même en cas de faiblesse temporaire de Pétronille ou de dame FN.

 

     Cela dérangeait beaucoup mes principes car un véhicule ancien, pour moi, ça ne peut pas tomber du ciel, ni de "Ebay" ou du « bon coin », ça doit avoir une valeur affective  acquise après une longue complicité.

 

      Ma traction et ma FN, je les possède depuis quarante ans, je les ai restaurées de A à Z j’en ai caressé tous les écrous avec mes petites mains.

      Ma BM, c’est ma moto de jeune, payée avec ma première paye. Elle a été complice de nos premières amours. Pétro's lady ne me ressasse-t-elle pas qu'elle ne m'a épousé que pour ma moto...(et ma feuille de paye)?


     Pétronille, c’est « LA » moto de ma chère, sa première « moto » et qui a déjà un beau passé, alors, à quoi bon une pièce rapportée, cette chipie, que dis-je cette « Rivale » sera-t-elle acceptée par Pétronille ?


 

     Un jour de grande faiblesse sentimentale la raison a pris le dessus sur le coeur, et une petite annonce sur LVM m’a fait franchir le pas.

 

« 125 Motoconfort de 1952, 11300 km garantis (?) mais mal stockée donc peinture à revoir complètement ». Perpignan ce n’est pas loin, la remorque n’a fait qu’un tour.

 

     Le moteur faisait un beau bruit très sain, la peinture, enfin ce qu’il en restait, était  effectivement bien fatiguée, mais la moto ne présentait pas la trace du moindre petit choc. Je ne l’ai pas essayée sur route, la carte grise était au nom du vendeur qui sentait bon l’honnêteté ce qui vaut toutes les « garanties-OR » . Le contact humain, le feeling, il n’y a que ça de bon, ça vaut bien mieux que toutes les expertises mécaniques.


 

Jai craqué

 

http://img4.hostingpics.net/pics/687016Photo1393red.jpg



 

Ca y est elle est à la maison. 

http://img11.hostingpics.net/pics/815257DSCF2647.jpg

 

« matching numbers » comme on dit dans nos campagnes.

http://img15.hostingpics.net/pics/425787DSCF2635.jpg


http://img15.hostingpics.net/pics/438040DSCF2636.jpg

 

http://img11.hostingpics.net/pics/211118DSCF2638.jpg

 

11319 km au compteur.

http://img11.hostingpics.net/pics/162797DSCF2628.jpg

 

Quelques fuites d’huile sans gravité, mais j’aime bien le look du tuyau d’essence d’origine.

http://img11.hostingpics.net/pics/307300DSCF2629.jpg

 

Ce modèle était équipé d’une batterie.

http://img11.hostingpics.net/pics/770340DSCF2630.jpg

 

 

     D’origine il y a même la pompe à air….qui ne s’use que si l’on s’en sert…pas comme ces bombes anti-crevaison qui ne servent qu’à encombrer les sacoches.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/981232DSCF2650.jpg

 

 

 

     Quand on « rentre » une vieille moto, comme disent les besogneux, il y a trois options :


-  A       on en fait une évaluation rapide et on se contente de ne faire que les petits travaux qui permettent de la mettre en valeur et la revendre rapidement et surtout plus cher. C’est très exactement ce que je ne veux pas faire.


-  B       on fait une restauration complète type « concours », mécanique, chromes et peinture. C’est assez douloureux pour le porte-monnaie mais, si c'est bien fait, le résultat est très beau. En tout cas cela ne peut tenter que le vrai amoureux fanatique du modèle....ou le fada, car c’est une opération absolument pas rentable financièrement parlant pour une petite populaire qui a été largement diffusée. C’est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai beaucoup de respect pour les gens qui adoptent cette démarche généreuse pour ce genre de moto.


- C        On restaure tout ce qu’il est nécessaire de restaurer pour la rendre sûre et fiable : mécanique, électricité, câblerie, circuit de carburant…, et on se contente de nettoyer le reste sans restaurer la peinture ni les chromes pour en garder le « jus » et le charme. Dans ce cas je préfère parler de « remise en route » plutôt que de « restauration ». C’est cette option que je choisirai car je veux avant tout une roue de secours « faite-pour-rouler » et non faite-pour-frimer….peut-être aussi que je ne tiens pas à me ruiner.

 

     Après un tel achat ( pas ruineux je vous rassure), la grande question est : "quid du kilométrage et de l’historique ?" Les 11300 km sont–ils réels ? Vais-je trouver une mécanique saine ou complètement usée? Sera-t-elle "faite-pour-rouler"? (Devrai-je me ruiner pour la remettre en route?)

 

 


 

 

      Vous le saurez en lisant la suite dans le prochain épisode: "la Rivale: sa remise en route"

Partager cet article

Repost 0
Published by faites-pour-rouler - dans Mes bricolages
commenter cet article

commentaires

ness 29/05/2014 18:00

En attendant je suis bavant comme deux ronds de flan!
Voilà une retraite active, ça donne envie d'arrêter de bosser maintenant!

Pétro's lady 27/05/2014 11:39

Vous aurez bien compris que Pétronille à du mal à accepter la cohabitation avec La Rivale, d'ailleurs lors de la dernière sortie elle a fait un petit caprice, histoire de marquer sa mauvaise
humeur. Et oui, Pétronille est comme moi, elle est susceptible, et jalouse en plus !!!

Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact

Catégories