Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2020 2 17 /11 /novembre /2020 17:59

     La saison des balades est terminée pour cette année, elle laisse la place à la saison des bricolages.

     Les roues de la P102 sont en bon état, pas de voile ni faux-rond, une couche de peinture antirouille très sommairement passée les a bien protégées. Les roulements nécessitent le changement des billes, seule une cuvette a bénéficié d'un léger rodage et bien sûr les pneus à talons doivent être changés, un article a déjà été diffusé à ce sujet :http://faites-pour-rouler.over-blog.com/2020/03/la-p-102-bricolages-divers.html

     Au travail.

     Grosse prise de tête pour décider le traitement à leur faire subir car j'ai choisi l'option de conserver le jus de la moto, au moins dans un premier temps, mais cette horrible couche d'antirouille est vraiment moche et n'a rien à voir avec de la patine.

     La solution du sablage et peinture sans démontage ne me plait pas, un peu à cause du non respect de l'origine puisque les rayons et les moyeux sont nickelés et aussi parce que je trouve "antimécanique" la peinture sur des éléments assemblés entre eux. Je décide donc de faire le grand jeu, désassemblage total, nouveaux rayons en inox et nickelage des moyeux ... à un bémol près : comme je ne trouve pas de rayons courts en inox pour la fixation de la poulie-jante, les actuels ne seront pas démontés.  (clic droit pour afficher les photos en grand)

 

     Premières précautions :

     - vérifier s'il existe un déport de jante : non les "parapluies" des deux roues sont  symétriques

     - prendre de multiples photo pour savoir reproduire le rayonnage.

 

     Les pièces ont été traitées au décapant chimique et à l'acide phosphorique à 70 % qui laisse un voile de phosphatation propice au bon accrochage de la peinture. Certaines petites zones à la rouille un peu récalcitrante ont été sablées avec mon jouet de chez Lidl, efficace mais pour de très petites surfaces uniquement. Quelques petites traces de peinture noire ont résisté, elles resteront.

 

     Les jantes sont ensuite peintes : apprêt suivi de polyuréthane bi-composant en bombe.

 

     Nickelage "maison"

     Merci à quelques fidèles du forum des Pétochons qui m'ont indiqué la recette : du vinaigre blanc, deux électrodes en nickel, une alimentation électrique, quand, après quelques heures, la soupe ressemble à de la menthe à l'eau, l'électrolyte est prêt. Ensuite, une anode en nickel pur, la pièce à nickeler à la cathode, quelques centaines de milliampères pendant environ deux heures et la pièce est nickelée.

     Il faut quand même respecter quelques précautions  de façon très rigoureuse :

     - la pièce parfaitement polie, bien dégraissée doit être absolument propre au point que tout contact avec les doigts devient prohibé. Bien sûr l'intérieur du moyeu doit être obstruée : rondelles de Teflon aux extrémités et bouchon de colle thermofusible sur l'orifice du graisseur.

     - pour un dépôt uniforme il faut multiplier les anodes tout au tour de la pièce et agiter le bain régulièrement.

     - les courant ne doit pas être trop fort, je l'ai limité à 300 mA.

     - et bien sûr travailler dans un endroit aéré.

     Et ma foi, pour un premier essai c'est tout à fait encourageant, certes, une sous-couche de cuivre améliorerait la protection contre la corrosion, mais j'éviterai les séjours prolongés au bord de la mer...... je sens que je vais même nickeler la selle et les pneus ....

                                     Préparation de l'électrolyte.

  

                Après un polissage soigné, c'est prêt pour le plongeon dans la soupe.

 

                                                    Et voici le résultat.

 

     Assemblage :

     Des billes neuves pour les moyeux, des rayons et écrous en inox aux bonnes dimensions destinés à certains vélos électriques et inconnus chez nos revendeurs traditionnels,c'est parti.

     La mise en place des rayons sur la roue arrière quand la poulie est déjà montée est un petit jeu de patience, tous les rayons qui ont la tête à l'opposé de la poulie doivent être enfilés sur le moyeu avant de commencer le montage.

     Montage à blanc pour  contrôler le voile, le centrage et le déport.

     Et voilà qui est fait.

 

     Les pneus à talon :

     J'avais bien intégré le fait que "pneu à talon" est synonyme de "gros trou dans le budget", mais je croyais naïvement qu'il suffisait de s'adresser au marchand, lui confier sa carte bleue avec son code et attendre la livraison ... erreur ! Ma P102 est équipée en 650x50x45C (conforme à l'origine je crois) dont j'ai compris, après quelques recherches, qu'ils étaient l'équivalent des 26x2x1 3/4 ..... qui ne sont pas plus fabriqués que leur équivalent en cotes millimétriques.

     Le premier chiffre, 650 mm ou 26 pouces, caractérise le diamètre extérieur du pneu, le deuxième, 50 mm ou 2 pouces, traduit sa largeur tandis que 45C traduit sa hauteur, mais le paramètre essentiel qui garantit la montabilité est le diamètre extérieur de la jante sur lequel se fait l'accrochage du talon et ce paramètre ne figure pas sur le marquage du pneu, or un pneu de 26 pouces ne va pas sur le même diamètre de jante suivant sa hauteur.

     On trouve sur le net des informations pas toujours cohérentes et souvent imprécises, même "Vintage Tyres", un fournisseur de référence en la matière, donne un tableau de compatibilités avec la mention : "ces informations ont été recueillies à partir de nombreuses sources mais elles doivent être considérées comme des approximations" .

      Petit à petit et surtout à l'aide de Marc que je remercie au passage, il m'est apparu qu'une paire de 26x2, conviendrait, moyennant un peu d'exercice physique pour l'étirer.

     Au fait la P102 de Marc est équipée en 26 x 2 1/4, qui dit vrai ?

                                           Tableau trouvé sur la net. (clic droit pour agrandir)

 

     Le montage de pneus à talon était une première pour moi, il faut bien mettre le talon en place d'un côté avant de monter l'autre, et ma foi j'ai réussi avec mes petits doigts de travailleur de bureau sans utiliser le moindre outil ....à part un gonfleur !

 

     Ça risque de faire drôle ces belles roues sur une moto sortie de grange .....

Partager cet article
Repost0

commentaires

MALANDAIN 16/01/2021 18:46

Bonjour,
Je viens d'acquérir une Peugeot P102. Merci pour ce blog ultra riche d'informations. Pouvons nous communiquer par email pour quelques questions que j'ai à vous poser?
Cordialement
Hervé

faites-pour-rouler 16/01/2021 18:53

Bien sûr le mieux est d'utiliser le champ "contact" en haut à droite de chaque page, sous le paragraphe "présentation" ensuite nous échangerons nos adresse mail

Franck 23/11/2020 18:56

Pourrais-tu donner quelques informations complémentaires telles que les quantités de vinaigre, taille des anodes, où en trouver, quel type d'alim ? Merci d'avance

faites-pour-rouler 23/11/2020 20:57

Je ne suis pas rentré dans le détail parce que je suis loin d'être sûr que ma méthode soit la meilleure, pour info j'ai fait un bain de 1.5 litres de vinaigre, je me suis procuré une anode en plaque de 150x 170 mm (de mémoire) on trouve ça sur le net, j'ai découpé l'anode en bandes d'environ 15 mm de large. La plus grosse consommation d'anode a été pour constituer le bain 'l'électrolyte) ensuite une bande a à peine été "grignotée" pour mes moyeux. L'aspect est très satisfaisant mais La vraie question est quid de l'efficacité de la protection contre la corrosion? Pour info j'ai commencé des essais de cuivrage électrolytique et je suis surpris de la bonne qualité de l'aspect, la couche atteint presque le centième de mm d'épaisseur, les prochaines pièces en acier seront préalablement cuivrées et si je suis satisfait le blog va chauffer :)

Franck 21/11/2020 10:30

Du travail soigné comme toujours, bravo !

Franck 25/11/2020 08:46

Merci pour ces précisions. Très intéressant. J'attends avec impatience la partie cuivrage qui ne pourra qu'améliorer la tenue dans le temps du nickelage. Si ça reste simple et pas onéreux, je pense m'y atteler.

Présentation

  • : Le blog de faites-pour-rouler.over-blog.com
  • : La mécanique des autos et motos anciennes vécue au travers de mes propres véhicules. Les balades faites en vieilles.
  • Contact